Projets artistiques participatifs

 

Toute l’équipe de l’association Le Village à Bascule est heureuse de vous présenter les projets qui jalonnent l’année 2018 jusqu’au festival du mois de mai !

Pour s’inscrire, c’est ici


UN TRAIN PEUT EN CACHER UN AUTRE
Entre-sort théâtral

Le principe ? 5 séances de répétition avec le metteur en scène Nicolas Turon (Cie des Ô) pour la création d’un entre-sort : scènes courtes présentées au public dans un espace intimiste, un compartiment de train.

La volonté est de recréer entre le public et les artistes la proximité et la convivialité des compartiments de train d’autrefois.

 


RAS CAMPAGNE
Résidence croisée photographie / écriture

Résidence axée sur la thématique de la mobilité et de l’attachement au territoire. A côté d’un travail personnel et de temps d’échanges avec les collégiens de Gerbéviller, quatre ateliers d’initiation à l’écriture et à la photographie sont proposés par Guillaume Cayet et Sylvie Guillaume pour le tout public. Une restitution finale est organisée lors de la troisième édition du festival Le Village à Bascule les 11 – 12 – 13 mai 2018.

Ce projet est co-porté par La Méridienne, le CRI des Lumières et Le Village à Bascule


CONTES DE RUE // FANFARE EPHEMERE

Collectif de conteurs accompagnés par le metteur en scène Thomas Milanese (Cie Mélocoton), pour créer et livrer des contes dans les rues de Froville.

Antoine Arlot, musicien professionnel, se chargera de former un groupe de musiciens pour accompagner musicalement la déambulation dans les rues de Froville.

Projet en lien avec les trois EHPAD du secteur.


MANEGE A PEDALES !

Initié par un collectif de bénévoles en 2015, le projet de création de manège à pédales continue. Des étudiants du lycée Boutet de Monvel se penchent déjà sur sa réalisation. La construction se pousuivra tout au long de cette année avec Jean Valéry Artaux et d’autres plasticiens.


CIE UNDERCLOUDS
VerSant

Poser carte sur table, passer à table, dresser la table… Tant d’expressions avec lesquelles Underclouds joue pour raconter la vie, l’humanité. Une table de banquet de 6 mètres plante le décor, symbole de réunion de famille, mariage, enterrement, colloque philosophique ou religieux. Rien ne perturbe les repères de chacun, tout fait appel à nos références personnelles. Mais si la table bouge, s’incline, fait glisser, inverse les plans, se retrouve à la verticale en passant par l’oblique, un espace propice à l’imaginaire s’ouvre…

La compagnie invite un collectif de danseurs amateurs formés préalablement au spectacle !


JARDINS EPHEMERES

L’idée est simple : permettre à une classe, un groupe d’habitants ou une famille de cultiver un jardin durant quelques mois afin de servir la récolte pendant le festival. Plusieurs écoles du secteur se sont déjà lancées ! Si cela vous intéresse, des graines ou plants d’épinards, de navets, de salades, d’échalotes et de radis seront à planter en mars. On vous livre chez vous !

Télécharger ici le bon de commande